Les financements pour acheter un bien immobilier

Retour
Financer Quels financements pour acheter un bien immobilier ?

Vous êtes décidés à acheter un bien immobilier ? Sachez qu’il existe différentes possibilités pour financer cet achat et devenir propriétaire tout à fait sereinement.

Décryptons ensemble ces financements : du crédit immobilier, aux taux d’intérêt qu’il soit fixe ou variable, aux assurances, en passant par les aides financières et les frais supplémentaires obligatoires.

 

L’épargne personnelle, un gain précieux

Votre apport personnel est la capacité d’auto-financement de votre projet immobilier.

Plus vous aurez une épargne personnelle conséquente à investir, plus les banques vous accorderons de meilleures conditions pour votre crédit immobilier.

Votre banquier a avant tout besoin d’être rassuré. C’est pourquoi il faut le tranquiliser au mieux sur votre solvabilité, soit le risque de problèmes de remboursement qu’il prend en vous prêtant de l’argent.


 

Le crédit immobilier

Sachez que les intérêts de votre emprunt immobilier représentent la majorité du coût du prêt immobilier. Pour que vous puissiez emprunter et continuer à vivre raisonnablement, votre banquier effectue une analyse de votre situation personnelle et de vos antécédents afin d’anticiper les événements de votre vie. On parle de “reste à vivre”.

Pour calculer le montant de vos mensualités, les banques considèrent que vous ne devez pas vous endetter au-delà de 33% par rapport à vos revenus.


 

Les aides financières

Il existe de nombreuses aides financières pour un premier achat immobilier :

  • le Prêt à Taux Zéro

  • le prêt 1% logement

  • le PEL (plan épargne logement) et son système de prêt

  • le prêt Paris logement

  • et bien d’autres encore


 

Les assurances obligatoires

Vous avez l’obligation de souscrire à des contrats d’assurance comme :

  • l’assurance décès invalidité du prêt immobilier

  • l’assurance habitation

D’autres assurances sont proposées mais restent néanmoins facultatives, comme la garantie revente ou encore l’assurance chômage.


 

Les frais de notaires

Si vous achetez de l’ancien, les frais de notaire s’élèvent jusqu’à environ 7,5 % du prix d’achat. Pour un achat immobilier neuf, ils ne seront que de 2 à 3 %.


 

Et les autres frais

Acheter un bien immobilier n’est pas une décision à prendre à la légère. Des frais supplémentaires sont également à prendre en compte, comme les taxes foncières, les travaux d’entretien de l’immeuble, de l’appartement ou encore de la maison.

 

Pour en savoir plus sur le financement de votre projet, prenez contact avec nos conseillers.

À lire aussi sur le même thème