9 conseils pour négocier son crédit immobilier

Retour
Image négocier taux

Vous avez enfin choisi le logement que vous souhaitez acquérir ? Avant de devenir propriétaire d'un premier logement, il vous reste une étape primordiale : convaincre votre banquier de revoir à la baisse votre taux de crédit immobilier.

Pour cela, il vous faut présenter le meilleur dossier possible de primo-accédant.

On vous donne une liste de 9 conseils qui vous aideront à négocier auprès de votre banquier le meilleur taux pour votre emprunt immobilier.

 

1. Épargnez le plus possible

Ce n’est pas un secret, plus vous aurez d’épargne personnelle, plus la banque vous accordera sa confiance.

Votre banquier a besoin d’être rassuré. Il ne peut financer votre bien immobilier à hauteur de 100%.

 

2. Faites une simulation du prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro, mis en place par l’État, vous permet d’emprunter une somme d’argent sans intérêts.

Le calcul d’éligibilité à ce prêt se fait en fonction de vos revenus fiscaux antérieurs. Le prêt à taux zéro est considéré par la banque comme de l’apport personnel. Il est réservé aux primo-accédants.

 

3. Profitez des avantages de votre PEL ou CEL

Le PEL -Plan Épargne Logement- et CEL -Compte Épargne Logement- vous permettent d’épargner de l’argent à un taux intéressant, dans l’optique d’anticiper un achat immobilier.

 

4. Renseignez-vous sur le prêt 1% logement

Rapprochez-vous de votre employeur pour savoir si votre entreprise fait profiter du prêt 1% logement à ses salariés. Cela augmentera votre apport personnel.

 

5. Gardez un “reste à vivre” suffisant par mois

Pour un premier achat, les banquiers limitent toujours votre taux d'endettement pour vous assurer un “reste à vivre”.

Ainsi, votre mensualité ne dépasse pas le tiers de vos revenus nets mensuels. C’est une garantie pour vous et pour la banque en cas de coups durs.

 

6. Ayez une bonne gestion de vos comptes bancaires

Il en va de soi qu’il est important de présenter le moins de risques possibles de non-remboursement à votre banquier.

C’est pourquoi, nous vous conseillons de pas avoir été à découvert dans les derniers mois avant votre demande de prêt.

 

7. Empruntez dès votre plus jeune âge

Pour votre premier achat, on vous conseillera toujours d'acheter dès votre plus jeune âge.

Dès lors que vous avez une épargne personnelle suffisante, une situation professionnelle stable, des revenus mensuels intéressants et l’envie de rester dans la même ville pour les prochaines années à venir, vous pouvez commencer à considérer l’idée d’un crédit immobilier.

Vous devrez payer vos mensualités jusqu’à un certain âge, alors autant commencer au plus tôt pour débarrasser avant d’autres projets, comme les études de vos enfants ou votre retraite.

 

8. Réduire la durée d’emprunt au mieux

Vous le savez, plus la durée du prêt sera longue et plus le montant à rembourser de votre crédit immobilier sera élevé.

C’est pourquoi, il vaut mieux fuir les emprunts sur 25 ans ou plus, dans la mesure du possible, si vous êtes primo-accédant.

 

9. Rencontrez notre courtier en financement

Venez nous rencontrer dans nos agences REALITES pour nous présenter votre projet immobilier. 

Rapprochez-vous de notre courtier en financement.

Les conseils sur le même thème

VEFA : les clés pour réussir son achat sur plan

La vente en l’état futur d’achèvement (VEFA), ou plus communément appelé l’achat sur plan, est une manière d’acquérir un bien immobilier neuf en l’achetant à un promoteur avant même sa construction.

Lire la suite
Acheter

Comment acheter un logement neuf sans apport ?

Quels sont les dispositifs qui peuvent vous aider à acheter un logement neuf ?

Lire la suite
Acheter