Budgéter les charges de copropriété

Retour
Calculer ses charges de copropriété

Vous avez découvert nos logements et êtes à présent décidé à sauter le pas ? Tout achat immobilier, doit-être bien pensé : de la préparation du projet d’acquisition à la signature de l’acte.

Les charges de copropriété, un passage obligatoire

Selon la loi du 10 juillet 1965, dans une copropriété, chaque copropriétaire est tenu au paiement des charges qui sont nécessaires au bon fonctionnement, à l’entretien et à l’amélioration de la copropriété, ce qui inclut bien sûr toute sorte de travaux.

Les décisions sont votées par le syndic de copropriété et validées en assemblée générale tous les ans.

 

Le budget prévisionnel : que concerne-t-il ?

Le budget prévisionnel permet de planifier les dépenses de copropriété qui peuvent l’être. Etabli par le syndic et approuvé également par l’assemblée générale une fois par an, elles concernent les dépenses de fonctionnement (gaz, eau, électricité) ainsi que les frais liés aux assurances ; aux honoraires du syndic ; au salaire du gardien ; au nettoyage des parties communes ; aux travaux d’entretien et aux petites réparations ; aux remplacements d’équipements ; aux vérifications périodiques règlementaires etc.  

Le vote du budget prévisionnel doit avoir lieu 6 mois avant l’exercice concerné. Sauf contrordre de l’assemblée générale, le financement du budget assumé par les copropriétaires correspond à un quart de celui-ci.

 

Les frais non compris dans le budget prévisionnel

Toute dépense qui se présente de façon exceptionnelle est à exclure du budget prévisionnel. Cela concerne notamment une transformation d’équipement ; la surélévation de bâtiments ; la création ou l’aménagement de locaux communs ; l’affouillement du sol ou l’ajout d’éléments nouveaux etc.  Auxquels s’ajoutent les diagnostics et consultations ou encore les études techniques. 

 

Les frais de copropriété inhérents à votre bien

Dans une copropriété, chaque lot comprend une quote-part de parties communes. Elle définit la part de charges dont il doit s’acquitter. On appelle cette part « un tantième ». Pour connaître la répartition de ces tantièmes, consultez l’état descriptif de division, annexé au règlement de copropriété.

 

Avant de faire votre achat immobilier :

  • Procurez-vous le règlement de copropriété ainsi que les comptes rendus des assemblées générales passée. Ils vous permettront de connaître les sujets abordés et les travaux qu’elle a voté ou envisage de voter prochainement ;
  • Veillez à ce que votre agent immobilier vous fournisse le relevé des charges de copropriété de l’année précédente pour avoir une idée précise des charges que vous devrez ensuite payer ;
  • Si à la suite de ces observations vous découvrez que des travaux d’envergure sont à venir prenez contact avec le vendeur si besoin. Des négociations sont possibles pour équilibrer les dépenses entre vos deux foyers si les travaux ont été voté l’année de la vente.

Nos logements à l’achat concernent principalement des ouvrages neufs. Ce paramètre repousse fondamentalement l’échéance des gros travaux qui y seront réalisés. Néanmoins, des charges de copropriété seront toujours à prévoir. Aussi, est-il nécessaire de suivre ces conseils pour vous assurer que vous avez bien la possibilité d’assumer ces frais de façon régulière pour profiter de votre coup de cœur immobilier.

 

Les conseillers REALITES se tiennent disponibles pour vous orienter et vous renseigner sur votre futur achat immobilier, n’hésitez pas à les contacter.

 

Les conseils sur le même thème

Nos conseils pour acheter un logement en couple

Vous êtes en couple ? Marié (é) ou pacsé(e), vous souhaitez devenir propriétaire ? Les experts REALITES vous livrent leurs conseils pour acheter en toute sérénité.

Lire la suite
Acheter

Acheter son logement avec un chasseur immobilier

Découvrez avec REALITES les avantages d’avoir recours à un chasseur immobilier pour trouver le bien de ses rêves, que vous désiriez investir ou acheter votre futur bien.

Lire la suite
Acheter