L'investissement locatif en maison individuelle

Retour
Investir

La maison est la forme d'habitat préférée pour 75% des Français, en tant que propriétaire mais aussi en tant que locataire. La demande locative pour ce type de bien immobilier est toujours très soutenue, d’autant plus s’il se trouve dans un environnement de qualité et si les loyers sont en phase avec le marché. Elle offrira assurément une meilleure rentabilité à son propriétaire.

De ce fait, les maisons se louent sans difficulté. Plusieurs avantages permettent d’opter pour l’investissement locatif à travers l’achat d’une maison individuelle.

Des locataires plus stables et une plus faible rotation locative

Pour un propriétaire-bailleur, la maison locative offre une grande sérénité. Les locataires restent en moyenne 80 mois dans les lieux, contre 30 mois pour un studio. Les loyers sont de ce fait perçus avec davantage de régularité et les rapports locatifs sont plus sereins.

Par ailleurs, les foyers concernés par ce type d’habitat sont composés de familles, ces dernières, par souci de sécurité, sont plus vigilantes sur le paiement des loyers, ce qui minore les risques d'impayés.

Le prix d’achat au mètre carré

Le prix d'achat au mètre carré d’une maison individuelle est inférieur au prix d’un appartement neuf de même superficie.

Exemple sur l’ensemble résidentiel SEQUENCE composé d’appartements et de maisons Angers – quartier les Hauts-de-Saint-Aubin

  • Appartement T2 – 45 m2 avec balcon de 6.57m2 - Prix TTC 145 000 €, soit 3244 € /m2
  • Maison T4 – 85.45 m2 avec jardin de 152,83m2 - Prix TTC 233 000 €, soit 2726 € /m2, Soit 518 € d’écart au mètre carré

Pas de charges de copropriété à supporter

Les maisons individuelles, hors lotissements ou villages, ne supportent pas de charges de copropriété. Une économie de plus pour le propriétaire-bailleur.

Un bien immobilier mieux entretenu et préservé

Les locataires ont tendance à « s’approprier » le bien : ils l’entretiennent mieux, d’où des charges proportionnellement moins élevées que pour un studio ou un deux pièces.

La possibilité de bénéficier du dispositif Pinel

L’acquisition d’une maison individuelle dans le but de la louer permet, au même titre qu’un achat d’un appartement, de bénéficier de la défiscalisation Pinel.

A condition de respecter les obligations suivantes :

  • L'engagement de location est de 6, 9 ou 12 ans.
  • Le bien doit être loué à un tiers (ascendant ou descendant possible).
  • Pour bénéficier de la réduction d’impôt, le logement doit être loué dans les 12 mois suivants l’achèvement des travaux.
  • Sauf cas de force majeur, il n’est pas possible de revendre le bien immobilier avant 6, 9 ou 12 ans.
  • La réduction d’impôt de 12%, 18% ou 21% étalée sur 6, 9 ou 12 ans.
  • L’avantage fiscal repose sur une enveloppe d’investissement de 300 000 euros annuelle.

Hebergeur d'image

Une rentabilité locative performante

En matière d'investissement locatif, placement par nature très sûr, la maison individuelle affiche une rentabilité locative brute plus élevée d’un à deux points par rapport aux studios et autres deux pièces. Selon les adresses, elles s’établissent en moyenne et à titre indicatif de 3,5% à 5%. Des locataires plus stables, une forte demande, aucune charge de copropriété, la possibilité de réduire ses impôts…. la maison est un investissement immobilier locatif de premier plan. Le ticket d'entrée est plus élevé mais la rentabilité affichée souvent plus importante que les petites surfaces. Ce placement reste donc une valeur sûre et promet de belles perspectives de valorisation patrimoniale.

Découvrez nos offres en maison individuelle !

À lire aussi sur le même thème